Les particularités de la farine de chanvre et ses bienfaits

Avec 20 000 hectares cultivés, la France est le quatrième producteur de chanvre au monde. Avec ses nombreux avantages : lait, huile, chocolat, protéines et même farine, cette plante est un favori dans la cuisine. Bien qu’elle ne soit pas encore très connue, la fleur de chanvre mérite beaucoup d’attention. Elle est très nutritive et peut être appréciée dans une variété de recettes.

Comment puis-je me procurer de la farine de chanvre ?

La farine de chanvre est fabriquée à partir de graines de chanvre et ressemble un peu à un grain de céréale. La graine de chanvre est pressée pour obtenir l’huile, tandis que l’on obtient un mélange d’enveloppe et de graines de chanvre déshuilées, appelé tourteau de chanvre.

De ce gâteau, on extrait la fleur de chanvre. Ainsi, contrairement à beaucoup d’autres produits de ce type, la farine de chanvre n’est pas dérivée du grain. Le « chanvre » est extrait de la plante Cannabis sativa, utilisée à des fins alimentaires, fibreuses et industrielles, et se caractérise par sa très faible teneur en THC (moins de 0,2%). Elle est donc légale, car il n’a pas d’effets psychotropes, contrairement à la variété indica du cannabis, qui n’est pas autorisée en France.

Ces deux variétés sont très différentes, même si elles se ressemblent », explique un producteur de chanvre dans le Loir-et-Cher. La culture du chanvre est l’une des plus contrôlées au monde pour éviter les abus.

La farine est très riche en protéines et facile à digérer

Une experte en alimentation et gastronomie, confirme l’apport énergétique indéniable de la farine de chanvre : « La farine de chanvre a une teneur en protéines très élevée, ce qui la rend particulièrement particulièrement recherché par les sportifs ».

En général, elle contient 45 % de protéines (20-25 % dans la farine complète), ce qui est le plus élevé jamais atteint, contre 10-12 % dans les œufs et 15-18 % dans les produits carnés. Il s’agit d’un excellent moyen de réduire la consommation de viande et de consommer des produits végétaux, tout aussi intéressants d’un point de vue nutritionnel.

Christophe Latouche, impliqué dans la production de chanvre depuis 1998, souligne les avantages digestifs de cette matière1, car les protéines de la farine de chanvre sont bien assimilées par le système digestif, même lorsqu’elles sont consommées en grande quantité. Les protéines animales telles que les œufs, la viande et le poisson, en revanche, sont acidifiantes et peuvent parfois provoquer des troubles digestifs.

La farine de chanvre : un atout nutritionnel

Dans le processus de fabrication de la farine de chanvre, l’enveloppe de la graine est retirée, ne laissant que l’amande. En retirant la coque, les nutriments contenus dans l’amande sont concentrés à un niveau élevé. Par conséquent, la farine de chanvre a une valeur nutritionnelle élevée. Cent grammes de farine de chanvre couvrent les besoins quotidiens en oméga-3 et oméga-6.

En outre, la farine de chanvre contient les huit acides aminés essentiels dont notre corps a besoin pour fonctionner correctement. Notre corps ne peut pas les synthétiser directement, nous devons donc les obtenir de l’alimentation. Grâce à ces acides aminés, nous sommes en mesure de renouveler nos muscles, tendons, glandes, ongles et cheveux. Ils sont également d’excellents alliés préventifs contre les maladies et les toxines.

La farine de chanvre n’aime pas la lumière, il est donc préférable de la conserver dans un endroit bien ventilé. En revanche, il peut être conservé au réfrigérateur jusqu’à 12 mois. S’elle est cuite à une température trop élevée, les acides gras se saturent pendant la cuisson. Ceux-ci peuvent se transformer en radicaux libres, qui peuvent être nocifs pour notre organisme. Les méthodes de cuisson qui permettent de maintenir la température à cœur dans un environnement humide, comme le pain, la brioche et les pâtisseries, sont préférables.

Choisir les meilleures résines de CBD
Le CBD, une aide précieuse pour les personnes souffrant d’anxiété