Votre système endocannabinoïde est-il équilibré ?

Le système endocannabinoïde désigne un groupe de lipides qui travaillent pour conserver votre corps dans un état stable, et cela même en cas de problème. Par des opérations directes et indirectes, les endocannabinoïdes peuvent moduler et modifier une variété de systèmes physiologiques comme l’appétit, la thermorégulation, l’inflammation, l’humeur, l’équilibre énergétique, et le sommeil. Si vous êtes sur une plage, par exemple, ce système maintient votre température corporelle et votre fréquence cardiaque stable. Lorsqu’il est en état d’équilibre, votre corps est donc en meilleure santé.

Les récepteurs cannabinoïdes : les essentiels à savoir

Les récepteurs cannabinoïdes ont les mêmes formes que les bobines. Ils font partie des récepteurs de la membrane cellulaire. D’une manière générale, ces récepteurs comportent sept sections et sont couplés aux protéines G. Par ailleurs, les principaux liants des récepteurs de cannabinoïdes sont similaires et ils intègrent des endocannabinoïdes, des phytocanabinoïdes et des cannabinoïdes synthétiques. Ces récepteurs sont partagés en deux sous-types nommés CB1 et CB2. Le CB1 se trouve particulièrement dans le cerveau, tandis que les récepteurs CB2, dans le système immunitaire et les cellules sanguines.

Quels sont les rôles des récepteurs cannabinoïdes sur l’équilibre du système endocannabinoïde ?

Lorsque le CB1 et le CB2 travaillent ensemble à un moment donné, cela provoque l’équilibre du système endocannabinoïde. D’après des études, la primauté du CB1 est associée à une sensation élevée du stress, de la paranoïa, de l’anxiété, à une diminution des nausées, de la douleur, et même une meilleure surveillance immunologique. Par contre, la domination du CB2 engendre une diminution de l’irritation, des lésions tissulaires tout en optimisant la santé métabolique et l’équilibre énergétique. En usant de ces informations, certains experts spéculent que les bloqueurs CB1 peuvent améliorer les symptômes du syndrome métabolique. En d’autres termes, l’inhibition périphérique du CB1 permet de diminuer la pression sanguine et le taux de sucre dans le sang.

Quelle est l’importance d’un système endocannabinoïde équilibré ?

Des découvertes biochimiques récentes prouvent que l’activation parfaite des récepteurs CB1 provoque des transformations neurochimiques de type antidépresseur et ces effets raffermissent l’importance d’un système endocannabinoïde équilibré. En effet, ce dernier contrôle la prolifération, la survie, la différenciation et l’aptitude protectrice du système d’organes tégumentaires. En outre, la manipulation de l’équilibre des endocannabinoïdes permet de diminuer l’inflammation cutanée comme le psoriasis, la sclérose systémique, l’acné et l’eczéma. Toutefois, si le système endocannabinoïde se déséquilibre, il peut y avoir une diminution de la fertilité avec un risque accru de dépression, d’immunosuppression et de troubles de l’humeur.

L’équilibre du système endocannabinoïde est donc très vital. Cela peut aider à contrôler la température de votre corps, la digestion et les fonctions immunitaires.

Qu’en est il des vertus du CBD sur les animaux ?
Comment arrêter la nicotine grâce au CBD ?